M. Le Président,demain vous partirez... ecrit par Nathalie S.
Tayyar -


M. Le Président,

Notre Général Michel Aoun,

Vos valises sont prêtes.Elles sont si légères à porter du peu de bagages que vous emmenez avec vous et si lourdes à supporter des trahisons, des mensonges, des rumeurs sinistres, des ingratitudes et de l' injustice de six ans sans répit que vous prenez également avec vous.

Demain,dès l' aube, vous partirez.

Juste avant de quitter vous écouterez une voix vous murmurer: " Mes murs seront toujours témoins de l' unique général à l' époque et de l' ultime Président Michel Aoun".

Le palais présidentiel écrira un jour l'Histoire; il écrira celle du Liban et la votre; une alliance si forte d'ailleurs, il dira: " le Liban a eu une chance de résurrection mais... malheureusement...
Et depuis le Liban sombre et sombrera dans un rituel de corruption duquel il ne s' en sortira jamais".

Demain dès l' aube vous partirez.

Juste avant de quitter, vous écouterez des voix par milliers vous chanter: " عونك جاي من الله يا لبنان الغالي"..."
Vous allez sûrement les reconnaitre, ces fidèles dont la voix n'a pas changé de timbre, ni de volonté, ni de reconnaissance, ni de vérité,ni de justice, ni d'intégrité et avec le même enthousiasme et le même esprit rebelle, ces fidèles vous attendent pour vous écouter dire : "يا شعب لبنان العظيم".
Ils tournent leurs regards pour la dernière fois vers le palais...Oui pour la dernière fois car ils sont si conscients que ses portes fermeront et que sa lumière s'éteignera après votre départ...Et ses murs qui murmurent encore: "Un jour l'Histoire témoignera et toute vérité finira par se révéler".

Demain dès l' aube vous partirez.

Juste avant de quitter vous écouterez la " زلغوطة" des fidèles et les klaxons des interminables convois qui vous accompagneront si heureux,si contents de vous voir en paix à Rabieh essayant d' oublier tous les crimes immoraux et le sale harcèlement que vous avez supportés avec bravoure, élégance et sagesse comme vous avez toujours été.
Redoublez votre fierté Général,il est si vrai qu' on ne jette des pierres qu'à l' arbre qui porte des fruits!

M. Le Président,

Demain dès l' aube vous partirez.

Déchargez vous de ces tristes valises noires qui portent tant de souvenirs amers et emportez avec vous la reconnaissance et les remerciements de:"شعب لبنان العظيم".
En effet, le peuple libanais aussi ne répond pas au slogan ridicule:" كلن يعني كلن", bien au contraire, Il y a tous ces libanais, les vrais je dirais, qui sont là aujourd'hui pour chanter fièrement vos victoires.

Ces fidèles qui ne se moquent pas de votre âge Président, et s'ils ne le font pas par amour pour vous seulement,ils le font par respect à leurs parents âgés...C' est ça qu' être éduqué et c'est avant tout une bonne éducation qui fait une patrie.

Ces fidèles qui ne vous connaissent pas, qui n' attendent aucune faveur personnelle mais qui veulent comme vous voir renaitre un Liban libre,indépendant et prospère...

Ces fidèles qui se sentent appartenir à l' école de "Michel Aoun"...Une école éthique et morale, une école de persévérance et d' endurance, une école d' un amour inconditionnel pour le Liban, une école qui croit fortement en la diversité d' opinions mais qui bannit l' immoralité sociale.

Oui,nous appartenons à votre école alors que eux, ceux qui nous ont persécutés sans se lasser sont habitués à suivre le "zaïm", ne les blâmez donc pas Général, il faut les plaindre , aveuglés par leur rancune ils ne pourront jamais saisir la nuance entre suivre ses propres convictions et suivre le "zaïm".

Demain dès l' aube vous partirez.

Juste avant de quitter vous écouterez le Liban vous murmurer:
"Vous avez votre Liban et ils ont le leur".
Vous avez votre Liban avec " شعب لبنان العظيم" et ils ont leur Liban avec des corrompus, des rancuniers et des injustes."

Demain dès l' aube vous partirez.

Juste avant de quitter ,permettez-moi de vous dire Général: " Vous êtes si propre pour que ce pays vous mérite".

Merci Michel Aoun car vous nous avez au moins permis de rêver de notre Liban avec vous...

Partout existe et existera ces petits médiocres qui construisent leurs vaines gloires et succès en accusant injustement les intègres...Comme je les connais bien!
Croyez-moi, toute ma foi en Dieu prendra fin le jour où je réaliserai que la justice n' aura pas lieu...Sauf que ma foi est grande,très grande!

Je vous souhaite une longue vie pour voir les futures générations récolter ce que vous avez si difficilement semé.

Et là où vous serez sera la voix de votre vérité rebelle qui nous donnera toujours espoir.

Nathalie s.



read more